Dans le cadre de la redynamisation des rapports de coopération institutionnelle entre les deux Institutions, une délégation du Centre International des Civilisations Bantou – CICIBA, conduite par son Directeur Général, le Professeur Antoine Manda Tchebwa, a été reçue le 19 Janvier 2018, au siège du CERDOTOLA à Yaoundé, à sa demande.

La visite a commencé par un tête-à-tête entre le Professeur Charles Binam Bikoi, Secrétaire Exécutif du CERDOTOLA et le Professeur Antoine  Manda Tchebwa. Elle s’est poursuivie dans la Salle des Actes de l’Institution panafricaine.

Après un cordial échange de civilités, chacun des Chefs de Mission diplomatique a présenté son équipe. Le Secrétaire Exécutif du CERDOTOLA, qui était accompagné de ses collaborateurs, a réservé un accueil très chaleureux à ses invités et rappelé les liens d’amitié et de fraternité entre deux Institutions, au service de la recherche scientifique et de la promotion culturelle du continent africain et de sa diaspora.

Cette visite arrive au moment où le CERDOTOLA vient de fêter en octobre dernier le quarantenaire de sa création, une cérémonie qui a vu la participation effective du CICIBA.

En effet, articulé sur le thème « Les institutions culturelles et scientifiques africaines dans les enjeux de l’émergence et de la renaissance », le Colloque International du Quarantenaire du CERDOTOLA, organisé à Yaoundé du 9 au 13 octobre 2017, a regroupé un aréopage d’experts africains et universitaires de renom aux côtés des autorités politico-administratives locales, des rois et chefs traditionnels, des spécialistes des arts et culture, des étudiants et médias venus d’Afrique et d’ailleurs. Outre la participation à ce colloque, les membres de la délégation du CICIBA ont assisté à la cinquième session du Sommet des Institutions Culturelles Africaines et de la Diaspora, SICADIA, qui s’est tenue du 10 au 11 octobre 2017, session qui a consacré le changement de la dénomination du SICADIA en RICADIA (Réseau des Institutions Culturelles Africaines et de la Diaspora).

Le CERDOTOLA et le CICIBA dans leur démarche poursuivent des objectifs communs et se complètent enfin pour œuvrer sur le vaste chantier de la sauvegarde de la ‘‘Mémoire, de l’Historiographie et de la Renaissance de l’Homme africain’’, a rappelé le Pr. Charles Binam Bikoi.

Tout cela nécessite que les graines semées et les travaux abordés jusque-là par ces Institutions Scientifiques et culturelles, puissent toujours aller de l’avant et porter les résultats attendus. Tels ont été les souhaits de meilleurs vœux formulés par le Secrétaire Exécutif du CERDOTOLA.

Prenant quant à lui la parole, le Pr Antoine Manda Tchebwa a félicité le CERDOTOLA pour être une grande école de réflexion, une graine de l’excellence qui a toujours su faire appel à d’éminents intellectuels et chercheurs lors des débats et grandes rencontres organisés autour de la Renaissance africaine.

Institution universelle qui travaille main dans la main avec le CICIBA, le CERDOTOLA a connu un grand dynamisme grâce aux efforts sans relâche de son Secrétaire Exécutif, le Professeur Charles Binam Bikoï, a dit le Directeur Général du CICIBA.

Les liens de coopération et de travail qui ont vu la relance des activités du CICIBA ont été soulignés, ce qui témoigne de la volonté de poursuivre la recherche scientifique pour l’Afrique, pour la quête et la prise en compte de sa diaspora à savoir les Afro-descendants qui sont sur d’autres continents. Pour cela, le CERDOTOLA sera invité à prendre part aux travaux de réflexion qui solliciteront sa grande contribution pour répondre aux besoins du continent et de sa descendance.

Dans le même ordre d’idées, les échanges ont convergé vers les possibilités de renforcement de la coopération entre les deux instances.

A cet effet, le Directeur Général du CICIBA a souhaité voir le CERDOTOLA associé, à défaut d’accepter la Co-Organisation de la deuxième édition de la Semaine des personnes d’ascendance africaine, dont la première édition s’est tenue a Libreville au Gabon, du 17 au 19 mai 2017, avec la participation active et très remarquée du Pr Charles Binam Bikoi.

L’occasion était belle pour dévoiler les nouvelles publications du CERDOTOLA, parmi lesquelles l’œuvre monumentale du Pr Antoine Manda Tchebwa, qui a pour titre ‘‘Entre Le moulin et la canne à sucre. L’humanité déchue des esclaves Congo-Bantu et Lucumi de Cuba sous la colonisation espagnole (du XVe au XXe siècle)’’ récemment publiée aux Editions du CERDOTOLA et dont la cérémonie de dédicace est prévue dans les jours à venir. L’auteur, très ému après la découverte de son œuvre, a tenu à remercier l’équipe du CERDOTOLA pour la qualité du produit. Ce fut également l’occasion pour le Directeur du CICIBA d’offrir un exemplaire de la toute dernière publication, dont le titre est Grammaire notionnelle du Bàsàa, du Pr Bitjaa Kody Zachée Denis, Directeur de la Recherche du Centre qui vient d’être éditée par le CICIBA, avec un appui du Ministère camerounais des Arts et de la Culture (MINAC).

Bien satisfait de la relance du CICIBA que le CERDOTOLA soutient à travers sa participation aux grandes rencontres organisées depuis la réouverture de ses portes, le Pr Charles Binam Bikoi s’est dit prêt à accompagner le Directeur Général et son équipe, dans la mise en œuvre des projets et programmes imminents ou en cours de réalisation.

Le Directeur Général du CICIBA était accompagné par son Conseiller, M. Christian Gaillard OBAME et le Comptable du Centre, M. Mwampongo Mbongeli Thinos. Le Secrétaire Exécutif du CERDOTOLA s’est fait assister au cours de cette audience solennelle par le Directeur Adjoint des Services Généraux et de la Logistique, M Hans Epale et le Responsable du Centre de Documentation de l’Institution, M. Norbert Tangmo.

Cette visite a pris fin après les séances de remise réciproque de cadeaux et de séances de photos de famille.

——————————

Le CERDOTOLA prend part à l’inauguration du nouveau siège du CICIBA.

https://fr.cerdotola.org/2017/02/14/le-cerdotola-prend-part-a-linauguration-du-nouveau-siege-du-ciciba/500

English EN Français FR